arret stationnement1 Arrêt et stationnement : définition et règles générales

Avant de commencer à vous présenter les règles qui se rapportent à l’arrêt et au stationnement, je vous pose la question : connaissez-vous la différence entre arrêt et stationnement ? Je parie que la plupart d’entre vous pensent : « fastoche… l’arrêt c’est quand on en a pour quelques minutes, et si on en a pour plus longtemps, c’est un stationnement… » ce qui pourrait sembler logique.

Mais voilà, c’est faux…
En fait, le code de la route donne une définition relativement précise de l’arrêt afin de déterminer – en creux – ce qu’est le stationnement. Clairement, cela consiste à dire que tout ce qui n’est pas de l’arrêt est… du stationnement.

Et justement, le critère de temps n’est pas déterminant: « l’arrêt consiste en l’immobilisation d’un véhicule le temps nécessaire à la montée ou à la descente des passagers ainsi qu’au chargement ou au déchargement de marchandises, le conducteur restant au volant ou à proximité immédiate du véhicule. Tout ce qui ne répond pas à ces critères est du stationnement. » Or quelles sont ces conditions ?

Elles sont de deux ordres :

  •  les opérations de montée/descente et/ou chargement/déchargement.
  •  le conducteur toujours en mesure de déplacer le véhicule.

Ainsi pour illustrer cela:

  •  si j’immobilise mon véhicule devant la boulangerie pour aller acheter une baguette, même si ça n’a duré qu’une minute, j’étais en stationnement car j’ai quitté le véhicule.
  •  de même si j’attends quelqu’un en restant au volant de mon véhicule, je suis en stationnement car il n’y a pas d’opérations de chargement ou de déchargement.
  •  en revanche, je peux décharger ma voiture pendant une demi-heure, si je ne m’en éloigne jamais, je fais un simple arrêt.

 

Dans cet article on se place dans le cas où il n’y a aucune signalisation relative à l’arrêt ou au stationnement. Cette signalisation fera l’ojet d’autres articles.

Où faire un arrêt, un stationnement ?

 

En agglomération l’immobilisation du véhicule se fait soit sur des emplacements prévus à cet effet, soit sur la chaussée, le long du trottoir, soit encore sur l’accottement s’il n’est pas aménagé en trottoir.

Car il y a la une règle aussi essentielle que peu respectée: l’arrêt ou le stationnement sur le trottoir ou à cheval sur le trottoir sont strictement interdits (sauf signalisation spécifique l’autorisant).

Le trottoir est considéré comme une voie spécialisée pour piétons. Donc de même qu’il est interdit de rouler/s’arrêter/stationner dans une bande cyclable, il est interdit de poser une roue sur le trottoir!

Attention cependant, on peut rouler dessus pour le traverser, par exemple pour rentrer dans une propriété privée ou un parking.

 

Hors agglomération l’immobilisation du véhicule doit se faire autant que possible hors de la chaussée.

Il y a encore une autre règle -toute aussi méconnue- qui est une source d’erreurs à l’examen.

Elle comporte deux volets :

  •  en agglomération, dans les rues à double sens de circulation, je dois obligatoirement m’arrêter ou stationner à droite, dans le sens de la marche. Je peux stationner à gauche seulement dans les rues à sens unique.
  •  hors agglomération, je dois aussi stationner à droite, mais si ça n’est pas possible (pas d’emplacement, emplacement indisponible, véhicule qui dépasse sur la chaussée etc.) alors je peux traverser pour aller stationner directement à gauche, si -bien entendu- aucune signalisation ne m’empêche de traverser la route.

Lors de l’ETG, vous aurez au moins une question du genre : « je suis bien placé pour stationner ? » montrant votre véhicule dans un file de voitures stationnées à gauche, à contre sens. Ne vous laissez pas piéger !… Ce n’est pas parce que les autres le font que c’est autorisé.
Un autre piège à éviter, c’est la question : « je peux stationner à gauche dans cette rue ? » et vous voyez sur la photo de magnifiques emplacements libres… mais à gauche… donc à contre-sens de la circulation… donc c’est non !

Un jour, lors d’un cours de code, quelqu’un qui avait fait la faute dans une série-test m’a dit :
 » je comprend ce que vous me dites, mais si je fais demi-tour, alors les emplacements seront à ma droite et je peux donc stationner… »
Comme quoi les raisonnements tordus n’appartiennent pas exclusivement à ceux qui font les questions ! icon smile Arrêt et stationnement : définition et règles générales

L’éclairage d’un véhicule à l’arrêt ou en stationnement la nuit

 

Curieusement, ce type de question est rangé dans le thème Arrêt-Stationnement et non dans Visibilité-Eclairage.

A signaler aussi une particularité peu connue : il existe sur certains véhicules des feux de stationnement. En réalité il s’agit des feux de position (et des feux rouges arrières) que l’on peut allumer seulement d’un côté (droite ou gauche).

  1. hors de la chaussée, sur un parking, une aire spécialisée ou des emplacements prévus pour cela, et  que l’on soit en agglomération ou en dehors, l’immobilisation du véhicule doit se faire tous feux éteints;
  2. en agglomération éclairée par un éclairage public et continu toute la nuit, même chose : tous feux éteints;
  3. en agglomération non ou mal éclairée ou s’éteignant à une certaine heure de la nuit, on doit laisser allumés les feux de position (les veilleuses ;-)) ou les feux de stationnement du côté de la rue (donc si le véhicule est immobilisé à droite : feux de stationnement côté gauche allumés…);
  4. hors agglomération, éclairée ou non : feux de position ou feux de stationnement (cas de force majeure avec le véhicule sur la chaussée).
Allez, une dernière petite question pour la route : lorsque j’attend au feu rouge, mon véhicule est-il considéré (selon les règles vues plus haut) comme « en stationnement » ?
La question peut paraître loufoque au premier abord mais nous verrons une autre fois qu’elle a son importance.
… La réponse est NON. Le véhicule est immobilisé, mais en circulation… nuance !
Vous avez probablement beaucoup de questions… qui trouveront leurs réponses dans d’autres articles car le sujet est vaste !
Mais postez quand même vos commentaires…

Crédit photo: zigazou76